Côté Bastide devient Bastide ! Retrouvez l’histoire ici.

Au coeur des salins naturels de Camargue

En Provence, il existe un territoire sauvage qui s’étend sur le littoral méditerranéen, du fleuve du Rhône à celui du Gard. Cet espace de plus de 14 000 hectares regorge de marais, de plans d’eau salée, permettant de découvrir des lagunes et de belles étendues sauvages de sansouires qui en font un écosystème unique.

Les couleurs isatis confèrent à ce paysage une douceur absolue, la quiétude règne sur ce petit bout du monde. Ce microcosme exceptionnel est un ensemble propice à une biodiversité exclusive. Particulièrement préservée, la récolte du sel sur le salin depuis des centaines d’années a favorisé une flore particulière et spécifique au milieu salicole. Plus de 250 espèces sont recensées et certaines protégées : l’Immortelle des sables une fleur jaune aux parfums de curry, le lys de mer caractérisé par ses fleurs blanches et les coquelicots forment de grand tapis colorés à l’intérieur des terres. Sur les terrains sablonneux du littoral on trouve le Cakilier maritime qui accentue les couleurs pastel si caractéristiques de la Camargue.

Cet espace entretenu par les sauniers permet le développement d’un écosystème riche qui lui est propre. La région camarguaise est un grand réservoir alimentaire et un lieu de reproduction d’une importance majeure. Ces deux aspects en font une halte migratoire primordiale pour la faune sauvage. Afin de protéger cette faune et cette flore si particulière, une réserve nationale a été créée en 1927. Le parc naturel régional de Camargue a ensuite été fondé en 1970 et couvre un territoire de plus de 100 000 hectares.

La Camargue est aussi un terroir à part entière avec une identité culturelle forte. C’est une terre d’élevage de chevaux et de taureaux, dont les grands troupeaux sont appelés «manades», une terre de culture du riz et de récolte du sel sur des marais salants. Un patrimoine inestimable que nous avons découvert avec Patrick, à travers la visite des salins d’Aigues-Morte. Une imposante forteresse plantée entre lagunes, marais et canaux, enserrant une petite cité militaire médiévale où l'on a plaisir à se promener.

Les salins de Camargue sont le fruit d’une alliance entre la mer et le mistral.

L’exploitation du sel remonte à l’Antiquité. Au XVIIe siècle 17 salins se fédèrent dans l’enclos de Peccais et fondent en 1856 la compagnie des salins du Midi. Depuis, dix sauniers y perpétuent un savoir-faire transmis de génération en génération, en maniant les mouvements des eaux en fonction des coups de vent, des orages, des tribulations du soleil et de la salinité. Ils continuent ainsi la tradition de la récolte du sel et de la Fleur de Sel de Camargue.

La Fleur de sel est le reflet de ce terroir généreux, elle s'impose naturellement comme un ingrédient incontournable de la cuisine du Sud et révèle les saveurs douces de cette gastronomie ensoleillée. La Fleur de sel est aussi utilisée pour ses bienfaits et ses vertus dans les cosmétiques. L’eau de mer renferme des richesses telles que le chlorure de sodium. Sous l’effet des basses températures, naissent les cristaux translucides de sulfate de magnésium qui possèdent des propriétés relaxantes.

Bastide les sels de mer de Camargue

Dans les traditions ancestrales le sel était utilisé pour parfumer les bains. Les Grecs utilisaient les sels de bains à des fins thérapeutiques. Ils étaient également adeptes des bains minéraux pour se relaxer, soulager les douleurs, les maladies de peau ou encore rajeunir le corps. Selon des écrits, Hippocrate se sert de sels de bain pour soigner ses patients. L'accès aux sels de bain se fait alors uniquement sous ordonnance médicale.

Les sels de bain sont aujourd'hui principalement utilisés pour se détendre et parfumer son bain. Magnésium, potassium, calcium … Ils contiennent des sels minéraux et des oligo-éléments riches en antioxydants marins, ils purifient, détendent, relaxent et réduisent les douleurs. Idéal pour évacuer le stress de la journée, détendre les muscles, hydrater et favoriser le lâcher prise. Une poignée de ces sels délassant et tonifiant dans votre bain permettent de relâcher les tensions du corps. Avec la chaleur, le sel de bain se propage dans l'eau et diffuse parfums et propriétés.

Le sel de bain c’est l’antidote incontournable pour soulager les membres fatigués dans un bain régénérant qui réveille aussi les sens. 

On adore nos Beautisans !

 

Merci à Tarik Koivisto pour les photos !

Fermer