Découvrez la boutique Bastide 14 Rue Espariat!

La Place d’Albertas : témoignage des secrets de beauté de la Provence

C’est au cœur d’Aix-en-Provence, jouxtant l’un des lieux les plus emblématiques de la ville que la boutique Bastide a ouvert ses portes.

La Place d’Albertas, avec ses couleurs chaudes et solaires caractérise le Slow-life de la Provence. C’est un lieu où l’on aime flâner, prendre quelques clichés afin de capter le moment présent et s’asseoir pour quelques instants sur les marches des vieux Hôtels particuliers qui entourent sa fontaine.

Boutique Bastide 14 Rue Esparait, Aix-en-Provence

La place d’Albertas fut commandée en 1724 par Henry-Reynaud d’Albertas descendant de l'une des plus grandes familles d'Aix-en-Provence au XVIIIe siècle, originaire d'Alba, en Italie. Son agencement imaginé par l’architecte Laurent Vallon est composé d’hôtels particuliers copiant les places royales parisiennes. Une fois achevée, la place devint le lieu incontournable de la ville où l’on venait voir et se faire voir.

A cette époque, les canons de la beauté ont une importance majeure dans la haute société Aixoise. De nombreux  auteurs des XVIe et XVIIe siècles ont tenté de consigner les critères de la beauté féminine. Les courtisanes et les élégantes d’Aix-en-Provence, dont Madame d’Albertas, ou la duchesse de Mazarin, rivalisent d’ingéniosité afin de respecter les codes et canons de beauté de l’époque.

Place d'Albertas Bastide

Les soins de beauté Aixois

Afin de parvenir à la beauté dépeinte par les poètes et pour séduire les hommes, les femmes du XVIII siècle ont recours à certains artifices. De la même manière, le corps entier est structuré, cadenassé. Les bustes sont serrés à l'extrême, le col est maintenu. On se cache, on se protège. Même si on recourt à l'artifice, les rituels de beauté naturels dominent toutefois.

Les riches paraissent satisfaire leur soif de beauté, et les élégantes peuvent passer beaucoup de temps à prendre soin de leur corps afin de respecter les codes de la beauté de l’époque. Ainsi une femme se doit d'avoir la peau aussi blanche et immaculée que possible. Les femmes de tous milieux connaissent d'innombrables recettes de beauté et bénéfices naturels pour embellir leur apparence.

Les recettes connues à l'époque, comme celles de "L'ornement des Dames" écrit au XIIIe siècle, consistent en toutes sortes d'onguents, de crèmes à base d’huile d’olive, de miel, mais aussi de lotions à base de plantes macérées ou bouillies comme la fleur de sauge, le Neroli, ou la fleur d’oranger.

Une attention particulière est portée aux onguents aromatiques, ainsi dans les rituels provençaux on retrouve le Gommage au sel et l’enveloppement relaxant au miel et fleurs de lavande. La détente du dos avec pochons tièdes aux senteurs provençales.

Certaines parties du corps ont plus de considération. Comme tout ce qui est découvert et à la vue de tous, les mains doivent être blanches, et elles seront l'objet de soins attentifs. Pour les adoucir, on utilise l'huile d'amande douce ou le miel. C’est pour cette raison que notre Lait Nourrissant pour le corps et les mains Miel de Lavande est enrichi de miel de Provence et d’huile olive pour parfumer, adoucir et lisser la peau.

Marais Salant - Sels pour le bain Bastide - Place d'Albertas

Les cosmétiques de l’époque sont fabriqués artisanalement à la maison, suivant des recettes naturelles transmises de génération en génération. Pour agrémenter ces rituels, les parfums aux odeurs de rose, fleur d’oranger, et ambre sont utilisés.

Nous ressentons un lien fort avec l'histoire de cette place et des régimes beauté de l'époque car nos Beautisians s'inspirent tous les jours de ces recettes anciennes. La prochaine fois que vous viendrez à notre boutique Rue Espariat; promenez vous jusqu'à la place d'Albertas et admirez ce riche patrimoine qui a tant marqué l'histoire d'Aix-en-Provence.

Fermer